RONCHAMP - HAUTE SAÔNE - (70250)

Vue de Ronchamp

Ronchamp était un simple petit village jusqu'au milieu du XVIIIe siècle où l'on compte 904 habitants en 1793. La cité est adossée aux premiers contreforts des Vosges Saônoises au nord, s'ouvre sur la plaine à l'ouest et n'est qu'à une vingtaine de kilomètres de la Trouée de Belfort à l'Est. La découverte de la houille vers 1744, transformera ce petit bourg en une ville très active et verra sa population atteindre plus de 3500 habitants en 1876 et même 3801 en 1906. La ville est située sur deux grands moyens de communication, la Nationale N° 19 déclassée et la ligne S.N.C.F. Paris Bâle en direction de la Suisse et de l'Allemagne du Sud. L'exploitation de la houille pendant plus de 200 ans donnera naissance à un tissu industriel très important; filature et tissage, fonderies (Girardot, Laurent-Moniotte), usines de mécanique industrielle (Bruey, Frézard-Canet), centrale au charbon de production d'électricité, fabrication du coke, commerces du bois et charbon (scieries, saboterie), etc…À noter aussi la construction d'un abattoir public en 1883 vers la passerelle qui enjambe le Rahin et au bas de la Place du Marché. En 1910 un journal fait état des animaux abattus au cours du mois de novembre : bœufs, 7 ; vaches, 11 ; veaux, 21 ; moutons, 11 ; porcs, 113. En 1895 un tramway relie Ronchamp à Plancher-les-Mines par Champagney. En 1902 une nouvelle ligne de la compagnie des Chemins de Fer Vicinaux relie Ronchamp à Lure jusqu'à la fermeture du réseau le 1er mars 1938. En 1937, une Exposition Internationale se déroule à Paris du 25 mai au 25 novembre. Le maire de Ronchamp, L.O. Frossard, qui est aussi Ministre fait revenir et ériger un foyer communal en bois qui deviendra une salle des fêtes. Il passe aussi commande d'une École en Bois créée par l'architecte Henri Jacques Le Même.En mai 1999, la construction d'une école maternelle est actée par le Conseil Municipal. Commencée en 2001 à quelques pas du groupe scolaire Alphonse Pheulpin, l'école est inaugurée en septembre 2003. En décembre 2013, un incendie dans un immeuble au centre du bourg aura pour épilogue la construction d'un square inauguré en 2019 et baptisé Square Simone Veil. L'école en bois de Jacques Le Même fait partie des sites soutenus par l'édition 2020 de la Mission Patrimoine confiée à Stéphane Berne. En mars 2022 les travaux commencent et se poursuivent jusqu'en juillet pour le démontage de l'école afin de ne garder que l'ossature.

L'hécatombe humaine de la Première Guerre Mondiale entrainera un afflux massif d'émigrés qui seront employés dans les mines à partir de 1920. Parmi ceux-ci, la nationalité polonaise représentait plus de 40% de l'effectif des ouvriers du fond et en 1931, il y avait plus d'un millier de Polonais qui étaient recensés à Ronchamp dont beaucoup feront souche dans la cité. Depuis des décennies sa population stagne autour de 3000 habitants. En 1944, les violents combats de la libération sur la colline de Bourlémont font de gros dégâts à la Chapelle mais elle n'est pas détruite où seul le clocher s'est effondré. Le 25 juin 1955, une nouvelle chapelle est inaugurée; elle est l'œuvre de Charles-Édouard Jeanneret, né à La Chaux-de-Fonds, plus connu sous le pseudonyme de ''Le Corbusier''.

Ronchamp fait partie des 14 communes de la Haute Saône qui ont été décorées de la Croix de Guerre 1939-1945. Cette Croix de Guerre à l'ordre de la brigade avec Etoile de Bronze a été attribuée le 11 novembre 1948 par le Secrétaire d'État aux Forces Armées Max Lejeune. Aujourd'hui, Ronchamp fait partie de la Communauté de Communes ''Rahin et Chérimont'' qui se compose de 9 communes. En janvier 2014, une dixième commune, Errevet, a été intégrée à la CCRC sur décision préfectorale. La CCRC a, dans le cadre du Schéma Départemental de Coopération Intercommunale, perdu la commune de Belverne qui a choisi de rejoindre la Communauté de Communes du Pays d'Héricourt au 1er janvier 2017. Cette perte de la commune la moins peuplée a engendré une légère baisse de la population intercommunale qui s'établit au 1er janvier 2019 à 12.206 habitants.

Depuis la loi de mars 1982 relative à la liberté des communes, des départements et des régions, la dénomination des rues et des places publiques appartient au conseil municipal. À Ronchamp et Champagney des noms de rues ont été créés dont le nom a un lien avec l'exploitation houillère du bassin. Nom de rue

Carte de France
RETOUR MENU
Carte de France
Les Amis du Musée de la Mine◦◦◦◦◦◦◦◦Réalisation : Alain Banach◦◦◦◦◦◦◦◦Tous droits réservés◦◦◦◦◦◦◦◦Plan du site